Pour le respect des droits humains - Association québécoise du commerce équitable
4095
post-template-default,single,single-post,postid-4095,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Pour le respect des droits humains

Pour le respect des droits humains

Le commerce équitable lutte contre l’exploitation et favorise des conditions de travail respectueuses des droits humains. Le commerce équitable interdit le travail forcé et le travail des enfants, et promeut les droits des travailleuses et des travailleurs comme la liberté syndicale et le droit à l’organisation collective ainsi que le respect des conventions de l’Organisation internationale du travail à travers des audits rigoureux.

Les normes sociales qui fondent les principes des certifications équitables se basent sur les conventions de l’Organisation internationale du travail. Ainsi, le commerce équitable défend la liberté syndicale, le droit à l’organisation de collective et à la négociation. De plus, il prohibe la discrimination, le travail forcé et le travail des enfants. Le respect des conventions de l’OIT garanti les droits et les conditions des travailleuses et des travailleurs.

Le commerce équitable permet d’améliorer les conditions de travail des producteurs et des travailleurs par les changements qu’il réalise au niveau des conditions matérielles et en diminuant les risques sur la santé et la sécurité. En effet, le commerce équitable favorise des conditions de travail qui assurent la santé et la sécurité des travailleurs, ainsi que l’accès aux droits sociaux comme le congé de maternité ou l’assurance maladie. De plus, le commerce équitable vise à assurer des salaires décents pour tous les travailleurs et une stabilité d’emploi puisqu’il est exigé que les acheteurs signent un contrat avec les producteurs. Ainsi, le commerce équitable assure un travail décent pour un salaire décent.

D’autre part, les certifications équitables luttent pour l’éradication du travail des enfants et du travail forcé en plus de promouvoir les droits des travailleuses et des travailleurs. Les certifications équitables sont proactives afin d’éradiquer le travail des enfants. Les audits permettent de signaler le travail des enfants sur les terres agricoles ce qui permet de mettre en place des mesures préventives et de soutien de manière que les enfants puissent aller à l’école sans que leurs familles aient des troubles financiers.

Finalement, les primes équitables viennent supporter l’amélioration des conditions de travail. Le commerce équitable a mis en place un modèle où il y a un partenariat commercial basé sur le respect et l’équité. Ainsi, on peut observer un modèle d’approvisionnement durable où les richesses sont distribuées de manière juste et où les conditions de travail sont décentes. C’est un modèle de commerce international où les droits humains sont non seulement respectés, mais aussi mis de l’avant.

 

Ce qui est important est que les travailleuses et les travailleurs aient accès à un salaire décent.

Dario Iezzoni – Président de l’Association québécoise du commerce équitable