Des choix locaux qui ont un impact global - Association québécoise du commerce équitable
4261
post-template-default,single,single-post,postid-4261,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Des choix locaux qui ont un impact global

Des choix locaux qui ont un impact global

La coopérative La Siembra d’Ottawa célèbre les 20 ans de la marque Camino reconnue pour ses fameuses tablettes de chocolat et cacao équitables

L’aventure qui a commencé avec trois fondateurs dans le sous-sol d’une église d’Ottawa permet aujourd’hui de soutenir plus de 47 500 producteurs paysans dans 14 pays.

Ottawa, le 9 octobre 2019 – La coopérative La Siembra, productrice des tablettes de chocolat et du cacao Camino tant appréciés, célèbre son 20e anniversaire. En 1999, trois fondateurs ont acheté un petit malaxeur qu’ils ont installé dans le sous-sol d’une église à Ottawa où ils ont, à la main et avec l’aide de bénévoles, mis en boîtes des mélanges de chocolats chauds et de cacao en poudre.

Bien avant que le commerce équitable et les préoccupations environnementales ne fassent la une des journaux, La Siembra est devenue le premier importateur inscrit de cacao et de sucre certifiés équitables en Amérique du Nord. Le commerce équitable garantit de meilleurs prix et de meilleures pratiques de travail pour les producteurs et les travailleurs du monde entier.

« Lorsque nous avons décidé de nous unir en tant que coopérative de travail, notre vision était de populariser le chocolat chaud biologique et équitable et qu’il devienne un véhicule de changement dans la façon dont les consommateurs adoptent les produits qu’ils aiment », a déclaré Tia Loftsgard, fondatrice et nouvelle directrice générale de l’Association pour le commerce biologique du Canada. « Nous voulions institutionnaliser le fait que les producteurs du Sud gagnent suffisamment d’argent pour continuer à cultiver leurs terres, investir dans leurs communautés, vivre dans la dignité et bénéficier de possibilités. Je suis très fière de tout ce que La Siembra a accompli au cours des vingt dernières années. »

Aujourd’hui, cette coopérative de travail s’approvisionne auprès de 25 coopératives de producteurs, soutenant plus de 47 500 producteurs paysans dans 14 pays. À une époque où seulement 51 % des petites et moyennes entreprises atteignent cinq ans d’existence (Source : Industrie Canada), en arriver à célébrer son vingtième anniversaire constitue une réalisation majeure. Mais cette aventure n’a pas toujours été sans remous. La Siembra a dû faire face à de nombreux obstacles : lancements de produits ratés, fluctuations des taux de change, et ralentissements économiques. Comme pour bien d’autres petites entreprises axées sur leur mission, traverser ces tempêtes n’est pas chose facile.

Et, dans un monde de consolidation croissante et de contrôle des entreprises sur nos systèmes alimentaires et nos chaînes de valeur agricoles, leur place en tant qu’organisation entièrement équitable, indépendante, et démocratique est certainement inspirante mais devient de plus en plus difficile à défendre.

« Chaque achat que nous tous faisons a des conséquences », explique Mélanie Broguet, responsable du marketing et du développement de nouveaux produits chez La Siembra. « Les consommateurs doivent se rendre compte qu’ils ont le pouvoir de changer la façon dont les entreprises mènent leurs activités. Chaque fois qu’elles achètent un produit, elles appuient les pratiques qui ont été mises en place pour le fabriquer. Aujourd’hui, plus de la moitié des personnes les plus pauvres sur la planète (2 milliards) vivent dans de petites fermes rurales des pays en développement, gagnant moins de deux dollars par jour. Aujourd’hui encore, 152 millions d’enfants travaillent dans le monde. Mais les consommateurs ont le pouvoir de changer cela en votant avec leur portefeuille. En choisissant le commerce équitable et les produits biologiques, ils disent aux entreprises qu’ils ne veulent pas de produits soutenant un système économique qui continue d’exploiter et d’appauvrir les agriculteurs et leurs sols, et qui compromet l’avenir de notre planète. »

À propos de la coopérative La Siembra

La Coopérative La Siembra est une coopérative de travail qui cherche à favoriser un nouveau modèle de partenariats commerciaux guidés par les principes du commerce équitable. Incorporée en 1999, La Siembra fut l’une des premières compagnies à importer, fabriquer et distribuer du sucre et du cacao certifiés équitables et biologiques en Amérique du Nord, et a depuis étendu ses activités aux chocolats chauds, aux tablettes de chocolat et aux produits de cuisson certifiés équitables et biologiques. Les gammes de produits Camino® de La Siembra sont vendues dans plus de 3 000 points de vente au Canada.

À propos des coopératives de travail au Canada

Les coopératives de travail sont des entreprises qui appartiennent et sont contrôlées de façon démocratique par leurs membres. Le principal objectif d’une coopérative de travail est de fournir de l’emploi à ses membres en exploitant une entreprise qui respecte les principes et valeurs de la coopérative. Lorsque de nouveaux employés se joignent à l’entreprise, après une période probatoire, ils sont invités à devenir membres. La coopérative de travail est, en principe, conçue pour offrir des avantages non seulement à ses membres fondateurs, mais aussi à tous ses futurs employés et membres. Pour de plus amples renseignements, vous pouvez consulter cette page du site Web de la Fédération canadienne des coopératives de travail.